Entreprise

L’importance de l’hébergement web vert dans la lutte contre le réchauffement climatique

On estime que d’ici à 2030, Internet deviendra la plus grande source de pollution de la planète. L’hébergement web fait partie des plus gros pollueurs et représente un danger pour l’environnement. Il est toutefois possible de réduire l’empreinte carbone de cette activité en optant pour un hébergeur web vert. Quels sont les critères qui définissent ce service écologique ? Comment choisir son prestataire ? Quels sont les bénéfices à long terme pour les entreprises ?

L’impact environnemental de l’hébergement web

Le saviez-vous ? En France, 2,5 % de l’empreinte carbone est lié au numérique, selon un rapport en 2022 de l’ARCEP et de l’Agence de la transition écologique. Trois composantes ont été prises en compte dans cette étude, à savoir : les terminaux (écrans et postes de télévision, en particulier) responsables de 65 à 90 % des émissions de carbone, les réseaux (entre 2 et 14 %) et les centres de données ou data centers (entre 4 et 22 %). On estime d’ailleurs que ces derniers produisent autant de CO2 que l’industrie aéronautique.

Les infrastructures informatiques consomment beaucoup d’énergie. Elles sont équipées de serveurs qui produisent de la chaleur. Les salles qui abritent ces équipements doivent constamment être refroidies. Pour cela, ces centres utilisent de nombreux et puissants climatiseurs qui représentent un véritable gouffre écologique. L’hébergement web, l’une des activités phares de ces data centers, est très énergivore. De la conception d’un site web à l’hébergement des données, une grande quantité de ressources est consommée ou gaspillée. Cette activité produit en effet de grandes quantités de gaz à effet de serre qui a un impact important sur le réchauffement climatique.

A lire :   Comment cuire une pizza congelée sans utiliser de four au boulot ?

L’écoresponsabilité des hébergements web ou green hosting est au cœur des préoccupations. Opter pour une solution verte permettrait de réduire l’empreinte carbone des organisations et des data centers. Quelle que soit la taille de votre entreprise, vous devez y porter une attention particulière. Il existe plusieurs options d’hébergement web écologique à des prix abordables si vous possédez un site web ou un blog. Les tarifs dépendent de la formule choisie : partagée ou mutualisée, serveur VPS (Virtual Private Server), serveur dédié et service cloud. Si l’hébergement mutualisé est l’offre la plus économique, elle n’est cependant pas adaptée aux plateformes à forts trafics.

Gardez toutefois à l’esprit que le choix d’un prestataire engagé pour l’environnement ne se fait pas au hasard. Il faut prendre en compte plusieurs critères que nous verrons dans la suite.

les centres de données hébergement web

Les critères qui définissent un hébergement web vert

On parle d’hébergement web vert quand un centre de données utilise des solutions ou des équipements plus respectueux de l’environnement pour fournir ses prestations (stockage sites web et informations, messagerie électronique…). Voici quelques-unes des solutions mises en place :

  • l’utilisation d’énergies renouvelables,
  • la diminution de la consommation électrique,
  • l’utilisation de serveurs de plus petites tailles.

Les énergies renouvelables (solaire, éolienne et hydraulique) sont disponibles en abondance dans la nature et se renouvellent rapidement. Très accessibles, elles sont dites écoresponsables, contrairement aux énergies fossiles (charbon, pétrole) qui polluent.

Les serveurs sont des équipements très énergivores, c’est la raison pour laquelle des hébergeurs engagés pour l’environnement misent sur l’efficacité énergétique en choisissant des dispositifs moins gourmands en électricité. Certains centres de données préfèrent même réduire le nombre de serveurs ou opter pour des équipements de plus petite taille dans la mesure du possible. Ces dispositifs sont adaptés aux petites et moyennes entreprises.

A lire :   Comment obtenir un prêt avec peu de revenus en début de carrière ?

Comment choisir un hébergeur web engagé pour l’environnement ?

Vous souhaitez choisir un hébergeur web engagé pour l’environnement ? Voici les critères à prendre en compte :

  • la certification environnementale,
  • l’emplacement du data center,
  • le type d’énergie utilisé.

Le prestataire possède-t-il une certification environnementale : ISO 14001 ou ISO 50001 ? La norme ISO 14001 concerne l’utilisation des ressources et la gestion des déchets de pollution alors que la norme ISO 50001 porte sur les indicateurs de performance énergétique d’une organisation.

Il est conseillé d’opter pour un centre de données dont les équipements se trouvent dans une région climatique propice à la réduction de la consommation énergétique, comme les régions froides ou tempérées.

Notez que chaque hébergeur vert a ses propres méthodes de fonctionnement. Certains utilisent de l’énergie verte provenant de barrages hydroélectriques, d’autres le natural cooling, et d’autres encore des panneaux solaires.

Les bénéfices à long terme pour les entreprises

Les hébergeurs web qui utilisent des énergies renouvelables pourront non seulement réduire leur empreinte carbone, mais également réduire les coûts d’exploitation. De ce fait, ils pourront proposer des tarifs plus abordables pour les entreprises. Ce sera alors pour ces dernières une belle opportunité de réaliser d’importantes économies.

S’offrir les services d’un hébergeur engagé pour l’environnement est une excellente solution pour les organisations de consolider leur démarche RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises) et d’améliorer leur image de marque. En France, on estime que 6 personnes sur 10 tiennent compte des critères de développement durable dans leurs achats.