Un chef d'entreprise avec une carte bancaire
Finances et comptabilité

Quelle banque choisir pour ouvrir un compte professionnel ?

Parmi les obligations légales d’une entreprise lors de sa création, il y a l’ouverture d’un compte bancaire professionnel. Il doit être bien séparé du compte personnel du responsable. Toutefois, lors de la création d’un compte, il est possible d’opter pour une banque classique avec son réseau d’agences ou une banque en ligne avec un fonctionnement digitalisée.

Voici différents critères qui pourront vous guider dans le choix : facilité d’usage, conseiller attitré, frais de compte, transactions possibles et options avec la carte bancaire.

Les banques traditionnelles

L’ouverture d’un compte courant est soumise à certaines formalités légales et à un certain niveau de revenus pour l’obtention de la carte. La création d’un compte vous permet de recevoir des versements de vos clients sur votre compte professionnel dédié ou de faire des virements vers les fournisseurs ou les organismes d’Etat.

Dès la création d’un compte, vous disposerez d’une carte bancaire qui vous autorise à retirer de l’argent aux guiches automatiques et vous pourrez également effectuer des paiements en magasins dans le cadre de frais qui seraient associés à votre société.

La banque traditionnelle propose aussi des prêts immobiliers, des plans d’épargne ou de crédits ou bien encore l’accès à des transactions en bourse. Les banques se digitalisent de plus en plus en favorisant les opérations courantes en ligne. Les conseillers peuvent se concentrer sur les dossiers complexes comme la gestion de patrimoine, l’épargne, les investissements et les assurances-vie.

Vous l’aurez compris, l’avantages de ces banques classiques sont leur bonne réputation grâce à leur ancienneté, la confiance qu’elles inspirent, le conseiller attitré ainsi que la capacité à avoir pignon sur rue pour pouvoir rencontrer votre conseillé dès que nécessaire. Régulièrement, le choix se porte vers la banque traditionnelle la moins chère, mais malheureusement, les clients reprochent les files d’attente et les frais élevés à différents niveaux qui compliquent la relation et poussent de plus en plus à se tourner vers des banques en ligne.

A lire :   Mieux gérer le risque fournisseur

En France, néanmoins, 95 % des clients possibles ont au moins un compte bancaire dans une banque bien réelle.

Les banques en ligne

Depuis quelques années, les banques en ligne se développent et offrent beaucoup de facilités aux utilisateurs.

Les clients n’ont plus besoin de se rendre en agence. Toutes les opérations ou presque se font directement sur le internet. Les frais de tenue de compte sont souvent trois fois moindres que pour les banques traditionnelles et cela s’explique par l’absence des coûts énormes qu’impliquent le maintien et le développement d’un réseau d’agences.

Afin d’attirer des nouveaux utilisateurs à ces services digitalisés, les banques en ligne font souvent des promotions pour l’ouverture d’un compte. Vous avez déjà certainement reçu une offre de bienvenue avec 130 € offert en cas de création de compte. N’est-ce pas un argument convaincant ?

Cependant, cette digitalisation comporte des désavantages non négligeables. A titre d’exemple, il n’est pas possible d’encaisser des chèques reçu par vos potentiels. Les transactions devront avoir lieu uniquement avec un virement bancaire. Conscient de ces problématiques, certaines banques en ligne acceptent de verser le montant d’un chèque scanné sur votre compte sous réserve du chèque papier dans un court délai.

Le contact réel avec un conseiller attitré est souvent un argument des banques classiques mais cette assistance peut également être assurée dans une moindre mesure par des conseillers qui s’occupent de votre dossier en ligne par l’intermédiaire d’un tchat, email et parfois même en visio avec une présence en semaine mais également le samedi pendant toute la journée.

A lire :   Comprendre le nantissement du fonds de commerce et la cession

Ces banques virtuelles ont de très bonnes applications sur ordinateur, téléphone ou tablette ce qui facilitent le parcours utilisateur et l’accès aux tâches classiques avec l’application bancaire. Certaines banques en ligne proposent aussi de traiter les cryptomonnaies ce qui peut être un vrai plus si vous investissez sur ces marchés.

Pour choisir entre une banque classique ou en ligne, vous devez finir vos besoins en termes d’accompagnement et d’écoute. Devez-vous rendre plus de deux fois par mois à une agence ? Appréciez-vous le contact direct avec un conseillé attitré qui connait parfaitement votre situation ? Ces deux réponses permettront de vous aider dans votre décision finale.