gestion risque fournisseur
Finances et comptabilité

Mieux gérer le risque fournisseur

L’une des priorités de tout service achat doit concerner la gestion du risque fournisseur. La maîtrise de ce risque, pouvant être de différentes natures, constitue en effet un axe d’amélioration majeur pour la stratégie achats des entreprises. 

Qu’implique la gestion du risque fournisseur et comment agir pour mieux le maîtriser ? 

Éléments de réponse.

Le risque fournisseur en entreprise

Il peut être économique, financier, technologique ou législatif. Le risque fournisseur se déploie sous la forme de différentes catégories d’aléas pouvant avoir des conséquences drastiques sur les performances globales de l’entreprise. Pour gérer efficacement ces risques, la mise en place d’indicateurs et d’outils d’analyse est essentielle. Ces derniers permettent de mener une veille efficace sur les différents fournisseurs et donc de pouvoir anticiper les éventuels dangers financiers, logistiques ou réglementaires qui pourraient venir impacter l’entreprise (mauvais paiements, baisse de la qualité des produits, retards de livraisons, etc.).

Le risque financier est l’un des plus importants à prendre en compte, et l’un des plus impactant pour les entreprises. Il concerne la santé financière d’un fournisseur et donc sa capacité à remplir ses obligations de paiements. Mieux gérer ce risque consiste à pouvoir recueillir des données fiables et complètes sur la santé financière des fournisseurs, afin de prévenir à l’avance d’éventuelles difficultés, permettant de pouvoir réagir en amont.

Pour aider les fonctions achats des entreprises à mieux maîtriser le risque fournisseur lié aux finances, le bureau d’étude Gartner a mis au point un tableau de bord de santé financière. Grâce à un système de notation précis, celui-ci permet d’évaluer et de comparer les fournisseurs avec justesse.

A lire :   Quelle banque choisir pour ouvrir un compte professionnel ?

Le tableau de bord de Gartner

Le tableau de bord de Gartner permet de mettre en lumière la situation financière des fournisseurs, via l’attribution de points en fonction de 5 critères financiers majeurs prédéfinis :

  • La croissance du CA ;
  • la rentabilité ;
  • la trésorerie ;
  • la solidité du bilan ;
  • la dette nette.

La tenue de ce tableau implique donc le recueil de données fiables sur les différents fournisseurs, dont des données historiques permettent d’identifier et d’anticiper les tendances. Via des informations régulièrement mises à jour, le tableau de bord de Gartner permet alors d’obtenir une vision globale sur les capacités des fournisseurs à honorer leurs obligations vis-à-vis de l’entreprise. Le système de notation proposé par le bureau d’études définit 5 niveaux de santé financière, déterminés en fonction des points attribués pour chaque critère. Une note finale est ainsi donnée à chaque fournisseur, dont la fiabilité financière peut ainsi être qualifiée de : solide, positive, variable, instable ou faible.

Les trois derniers niveaux doivent faire l’objet d’une attention particulière de la part des services achats chargés de la gestion des risques, afin de prévenir tout effondrement économique important. Les fournisseurs les plus susceptibles de poser problème seront ainsi identifiés à l’avance, permettant à l’entreprise de contourner les risques et de garder un rythme de croissance stable.