Entreprise

Quelles sont les compétences managériales qu’un bon manager doit maîtriser ?

Gérer une entreprise, des équipes professionnelles ou de nouveaux projets nécessitent pour un bon manager de disposer de nombreuses qualités personnelles.

Parmi celles-ci, citons le leadership, l’enthousiasme, les connaissances techniques et aussi une communication efficace avec les membres de l’équipe.

Pour cela, le manager va utiliser au mieux son intelligence relationnelle.

Quels sont les avantages à développer l’intelligence relationnelle ?

Lorsqu’il y a des interactions entre deux ou plusieurs individus, de suite, se créent des impressions plus ou moins favorables. Il est important de bien les comprendre pour entrer en harmonie avec son interlocuteur.

En effet, la confiance entre un vendeur et un prospect s’établit dès le premier contact visuel ou oral. Mais un simple froncement de sourcil, une intonation peut rompre ce nouveau lien fragile. La gestuelle et le langage non verbal sont importants.

Le vendeur doit cibler dès le début les besoins réels de la personne en face de lui. En effet, déballer un argumentaire de vente automatique nuit à l’approche. Un manager aussi doit identifier rapidement les canaux et la qualité de la communication avec son équipe et surtout faire preuve d’une écoute active.

De même, le dirigeant d’entreprise ou le chef de projet va jouer sur ses compétences fines dans l’art de fédérer une équipe, de motiver ses troupes et de gérer les conflits. Il entretient un climat de confiance et de bonnes relations avec ses collaborateurs.

Pour certains, il s’agit de traits de personnalité innés. D’autres développeront ces talents en intelligence relationnelle en se formant ou en s’appuyant sur leurs propres forces et en dominant leurs réactions émotionnelles.

Le manager dirige ses collaborateurs avec bienveillance et parfois fermeté vers les objectifs à atteindre. Il explique clairement et fait accepter les enjeux de la mission qui leur est confiée.

Il sait communiquer son dynamisme à toute l’équipe mais arrive aussi à valoriser chaque individu au mieux de ses performances. Il favorise la montée en compétences de chacun et chacune. Ceci, toujours dans le seul but, de viser l’efficacité du groupe.

Il inspirera la confiance en soi à l’un ou devra faire preuve d’autorité avec tel autre. Pour cela, le groupe doit reconnaître sa légitimité et approuver ses qualités de meneur d’hommes ou pour une dame, de directrice de programme.

Quelles sont les autres aptitudes essentielles d’un manager ?

En plus de son leadership, de son dynamisme et de son sens des responsabilités, le manager maîtrise encore bien d’autres compétences. Elles varient d’une entreprise à l’autre selon le style de management.

Attitudes techniques

Sur le plan technique, le dirigeant dispose des connaissances sur différents outils, de logiciels, de méthodes de vente ou en marketing. Il se forme sans cesse, actualise ses savoirs et transmet ses connaissances.

Attitudes conceptuelles

Sur le plan conceptuel, il fait preuve de créativité et est source d’innovation dans la résolution de problèmes.. Il adopte les bonnes stratégies et choisit les solutions les mieux adaptées à la situation. Le manager sait planifier et déléguer les tâches en fournissant les moyens nécessaires. Il prend des risques bien calculés, anticipe les obstacles et les résistances et peut s’adapter rapidement aux aléas afin de respecter les délais et les budgets alloués.

Par une communication orale, écrite, fluide et efficace, il peut convaincre la hiérarchie, ses collaborateurs ou les contacts extérieurs. Il sait transmettre sa vision globale et faire accepter les grands changements même avec des conséquences pénibles.

Attitudes personnelles

Sur le plan personnel, il doit être très organisé et toujours réactif pour pouvoir prendre les bonnes décisions. Le manager a un esprit critique, le sens de l’analyse et de la synthèse.

Résistant aux nombreuses sources de stress. Il domine ses émotions ou les transforme en actions positives. Pour cela, il a recours à l’intelligence émotionnelle en plus de l’intelligence relationnelle.

Il s’impose par son intégrité, sa cohérence entre ses paroles et ses actes, ses compétences professionnelles et ses qualités personnelles.