Un salarié content au travail
Entreprise

Les 3 axes à développer pour améliorer la motivation au travail

La motivation au travail est un des facteurs essentiels de la performance d’une entreprise. Elle est donc une composante essentielle du management. Des études récentes montrent que les Français sont moins motivés que leurs homologues étrangers. Qu’est-ce qui peut expliquer cette situation ? Quels sont les facteurs qui peuvent améliorer la motivation au travail ?

Comment peut-on définir la motivation au travail ?

La motivation est un processus complexe. Il n’est pas possible de réduire à une seule clé tous les facteurs déterminants de la motivation. Il faut de ce fait distinguer les facteurs d’ordre psychologique (motivations, objectifs, investissements) et des facteurs d’ordre économique (salaires, avantages sociaux, conditions de travail).

Quels facteurs peuvent réellement améliorer la motivation ?

Les études montrent que les salariés motivés sont plus productifs, plus heureux et plus satisfaits que ceux qui ne le sont pas. De ce fait, l’entreprise à tout intérêt à les motiver. Peut-on savoir si un salarié est motivé ?

Il existe plusieurs facteurs psychologiques qui peuvent influencer la motivation au travail : l’ambiance, le climat, le management, les résultats, l’image de l’entreprise… Ces facteurs sont des éléments essentiels du management et doivent être pris en compte.

Bien-être (ambiance et climat dans l’entreprise)

Le bien-être au travail est certainement l’un des facteurs les plus importants de motivation. Même si pour beaucoup l’essence d’un travail est de percevoir un salaire, pour d’autres, l’emploi est plus qu’un simple moyen de gagner un revenu. Il est une expression de soi et un moyen pour les gens d’atteindre leurs objectifs, leurs rêves et leurs aspirations. Lorsqu’il n’y a pas de problèmes au travail qui empêchent les travailleurs de donner le meilleur d’eux-mêmes – mentalement ou physiquement – le bonheur survient naturellement et organiquement dans la trajectoire de carrière de chaque employé. En ce qui concerne le bien-être au travail en particulier, des facteurs tels que le moral général au sein de l’entreprise ou de l’organisation, la bienveillance avec les collègues, le sentiment d’être traité équitablement par les superviseurs (ou les directeurs), les interactions entre les collaborateurs et les parties prenantes en dehors de l’employeur, la dignité des conditions de travail ou encore les possibilités d’évolution grâce aux programmes de formation mis en place pour faire progresser la carrière des employés sont importants. Un bon moyen de s’assurer d’un bien-être au travail est de suivre le taux d’absentéisme qui reflète généralement bien le ressenti des salariés vis-à-vis de l’entreprise.

Le management

Le management en entreprise est un point clé, en effet, la motivation est le résultat d’une combinaison de facteurs qui peuvent être influencés par le management. En plus des objectifs et des attentes des employés, il y a la façon dont les employés sont traités par leur supérieur hiérarchique et les autres employés ainsi que la manière dont les collègues sont traités dans l’entreprise et en dehors de l’entreprise.

Le salarié a besoin de savoir que son patron est en mesure de faire avancer sa carrière. Cela signifie que le patron doit être capable d’aider les employés à développer leurs compétences et leurs talents, de les motiver et de les encourager. Cependant, l’employé doit aussi savoir que son patron souhaite faire progresser son entreprise. Cela signifie que le patron doit au quotidien améliorer la productivité, d’augmenter la rentabilité ou encore de réduire l’incidence des coûts.

Il y a donc un équilibre à trouver entre la motivation personnelle et la motivation professionnelle.

L’autonomie et la reconnaissance

Un autre axe pour améliorer la motivation des salariés concerne l’autonomie et la reconnaissance.

Sur le plan de l’autonomie, le salarié doit être en mesure d’agir et d’exprimer ses idées. Il doit en conséquence être apte à développer son leadership et participer à la gestion de l’entreprise.

Sur le plan de la reconnaissance, le salarié doit être en mesure d’être reconnu par son employeur pour ses compétences, sa performance et son engagement. Cela signifie que le patron doit reconnaître les efforts du salarié et lui offrir des moyens pour améliorer sa performance.

Enfin, les employés ont besoin de se sentir appréciés par leurs collègues. Cela signifie qu’il faut offrir aux salariés des occasions de se développer et de s’épanouir.

Ces trois axes sont importants pour améliorer la motivation des salariés.