machine a laver business rentabilité
Business

Combien rapporte une laverie automatique ?

Vous cherchez un projet d’investissement vite rentable. Le secteur des laveries automatiques peut vous intéresser. En effet, ce marché est en pleine expansion contrairement à la restauration rapide. L’essentiel est de trouver LE bon emplacement et investir dans des lave-linges et des sèche-linges performants. Voyons ensemble comment ouvrir une laverie automatique et obtenir une source de revenus appréciable.

Laverie automatique : Quels sont les points forts pour un investisseur ?

Le lavage des vêtements fait partie des besoins réguliers de chacun. Mais, un lave-linge reste coûteux et il occupe de la place. L’entretien du linge se fait à un prix modéré et surtout permet de ne pas avoir à trouver une place dans son logement pour pouvoir l’installer la grosse machine. De ce fait, le marché de la laverie automatique touche un public varié d’étudiants, de jeunes salariés, de jeunes couples ou de seniors.

Avec les conseils de Wash’n Dry, l’investisseur va faire une étude de marché et trouver un bon emplacement dans une zone de chalandise de 5000 à 10000 habitants. L’idéal est dans une ville universitaire ou un lieu de vacances fréquenté (attention ici à la saisonnalité). Il faut éviter une trop grande concurrence.

Le local visé a une surface comprise entre 25 et 50 m2, est adapté pour la fourniture d’électricité et l’arrivée et l’évacuation d’eau. Le bail doit aussi autoriser une telle exploitation.

Ces conditions sont assez accessibles et l’investissement de départ se situe entre 30000 et 100000 € pour un rendement net assez rapide de 30 % par an.

Enfin, évidemment, un élément essentiel à ajouter aux points forts de ce business est qu’ouvrir une laverie automatique n’exige aucun diplôme, ni formation et demande peu de personnel. La gestion quotidienne peut se faire à distance et interfère peu avec une activité principale.

Quel statut choisir pour ouvrir une laverie automatique ?

Vous pouvez être indépendant ou franchisé avec un grand groupe comme Wash’n Dry. Parmi les nombreux statuts possibles :

Il y a l’Entreprise Individuelle (EI) sans pouvoir déduire les charges et la TVA et l’EURL (entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée). Viennent ensuite la SARL (société à responsabilité limitée) à plusieurs associés ou la SARLU unipersonnelle.

C’est la SAS (société à actions simplifiées) peut être aussi une solution à envisager. Contrairement à la Société Anonyme à structure complexe, la SAS ne demande pas un capital minimum (s’élevant à 37000 € pour la SA). Le statut est parfois assez complexe et, pour votre choix, le plus simple reste de vous référer à un expert-comptable.

Quelles sont les charges et revenus possibles pour une laverie automatique ?

Les charges

Il y a bien entendu l’achat et l’entretien des machines (lave-linges et sèche-linges), le loyer et l’aménagement des locaux, les consommations d’eau et d’électricité. Le coût de l’énergie est en plein bouleversement économique et rend l’estimation difficile.

Comptez ensuite les dépenses administratives, les taxes et impôts, les assurances, le remboursement de prêts bancaires, le personnel et les charges sociales, la redevance en tant que franchisé, le marketing et la communication.

Cela correspond à environ 70 % du chiffre d’affaires annuel.

Les revenus

Ceux-ci varient beaucoup en fonction du nombre de lave-linges et sèche-linges, de leur capacité, de leur rapidité.

Un cycle de lavage dure environ une heure et se vend entre 4 et 10 €. Par exemple, la laverie a 10 machines, est ouverte 12 heures par jour 7/7, avec un taux d’utilisation de 60 % et rapporte 7 € par cycle. Cela donne 7 x 12 x 10 x 365 x 60 % = 184 000 € annuels. Vous en retirerez environ 60000 € après déductions des frais.

Pour augmenter vos revenus, il y a la vente des doses de lessive et produits associés, la wi-fi payante, les friandises voire l’usage d’un four micro-onde.

Lancez-vous dans ce projet avec un bon ROI.