Une bouteille de vin
Investissement

Est-ce qu’investir dans le vin est une bonne idée ?

Le vin, produit de consommation qui apporte le plaisir, est devenu un investissement potentiel. Il attire un public de connaisseurs assez aisés.

En effet, cela demande de sérieuses connaissances sur les cépages, l’historique, la production et aussi le mode de conservation des vins. Certains crus français sont mondialement réputés et une bouteille de grand millésime peut atteindre plusieurs dizaines de milliers d’euros aux enchères. Quels sont les avantages et inconvénients de ce type d’investissement ?

Quelles sont les bonnes raisons d’investir dans le vin ?

Il s’agit d’un placement pour passionnés à long terme (de l’ordre de 5 à 8 ans). Vous pouvez commencer avec un petit investissement en achetant de bonnes bouteilles entre 60 à 200 €.

N’espérez pas gagner un retour sur investissement fabuleux dès les premières années. Comme cette bouteille de Lafite-Rothschild (Bordeaux) de 1982, payée 490 $ en 2003 et revendue en 2009 pour 2586 $ ! Soit un rendement annuel de 70 %.

L’investissement dans le vin est avant tout un plaisir même s’il peut être plus aisé d’investir dans le vin lorsqu’il s’agit de son métier. Il permet de diversifier ses avoirs et il est conseillé de ne pas dépasser 5 % de vos placements.

Comme pour l’art, vous profitez directement du produit en cas de revente difficile ou de retour faible. Dégustez une bonne bouteille lors d’une occasion choisie et faites découvrir votre passion à vos amis. Dans ce cas, le retour sur investissement est immédiat. Il passe par tous vos sens (couleur, éclat, odeurs subtiles, saveurs et toucher au palais).

Pour la sélection, portez votre choix sur des millésimes et des crus diversifiés. Les régions de Bordeaux, de Bourgogne et plus récemment la vallée du Rhône ont très bonne réputation. Ne prenez pas des vins trop anciens mais de bonne garde. 15 à 20 ans est une durée raisonnable pour des vins d’investissement. La teneur en dioxyde de soufre et en tannins favorise le vieillissement ainsi que la qualité du bouchon qui laisse respirer le vin.

Comment investir correctement dans le vin ?

Parmi les trop nombreuses possibilités, il existe 4 grandes options d’investir dans le vin.

L’achat direct de bouteilles

Vous constituez une belle cave et achetez des vins sélectionnés chez les producteurs, les négociants ou au château. Il faut de bonnes conditions de conservation. La température varie peu et l’humidité suffisante évite l’oxydation de vos trésors vinicoles. Pensez à adapter votre assurance habitation.

Le marché des caves à vins électriques de maison se développe aussi mais cela reste assez coûteux.

Le service de stockage spécialisé (1 à 5 € par an et par bouteille) est une autre solution.

Les caves d’investissement

Vous choisissez les millésimes dans lesquels vous désirez investir mais c’est le gestionnaire qui s’occupe de vous trouver les meilleurs rendements. Le ticket d’entrée s’élève de 20 000 à 50 000 €. L’expertise du prestataire est essentielle lors de la revente de vos vins.

Les fonds d’investissement

Les grands crus sont devenus un placement financier classique. Il n’y a plus de bouteilles en cave ni de conservation. A ce niveau, les transactions rares s’alignent sur le LIV-Ex (London International Vintners Exchange), bourse mondiale du vin.

Les propriétés viticoles

Vous investissez des fonds élevés seul ou vous intégrez un GFV (groupement foncier viticole). Un exploitant est désigné pour une durée minimale de 18 ans et s’occupe de la production. Il vous rétribue en argent et/ou en bouteilles ou vous profitez de la vente de bouteilles au prix propriétaire (30 à 60 % inférieur au prix public).

Quels sont les inconvénients à investir dans le vin ?

Le marché du vin est volatil sans vraiment de cotation officielle. Une bouteille de vin réputé peut vite perdre beaucoup de valeur si la demande faiblit ou si les classements proposent d’autres crus.

Attention, les escroqueries sur l’origine, le cépage, le cru, le millésime ou en diluant sont fréquentes. Achetez plutôt par caisse et vérifiez la conformité des vins scellés qui sont difficiles à évaluer sur le plan gustatif.

En résumé, avec de bonnes connaissances en œnologie, un lieu de conservation adéquat et de judicieux conseils, oui investir dans le vin est une bonne idée.