salaire orthodontiste
Emplois,  Fiches métiers

Salaire orthodontiste : A quoi peut-on prétendre ?

En médecine, l’orthodontiste se charge des soins médicaux en rapport avec la structure dentaire. Cependant, il est par moment confondu au dentiste, qui n’est qu’une étape avant de devenir un orthodontiste. Découvrez l’accès à la formation et les débouchés avec ce tour d’horizon.

Le métier d’orthodontiste, de quoi est-il question ?

Il est important de porter à la connaissance de tout un chacun, une petite description de ce qu’est un orthodontiste. Comme dit plus haut, les compétences requises nécessitent une longue formation et un parcours de formation en orthodontie. Ces deux formations sont essentielles avant la prise de fonction et la prise d’activité auprès d’un public cible. En effet, les formations suivies par l’orthodontiste sont d’une durée de plus de 10 ans à la suite du bac, car il est formé sur plusieurs domaines liés au dentiste.

  • Le contenu lié à la formation de chirurgien-dentiste
  • Les pratiques d’un prothésiste dentaire
  • Les thèmes évoqués dans l’endodontie

Toutefois, il existe de nombreux programmes prévus au cours du cycle court et du cycle long qui attendent le futur professionnel avant d’apercevoir les débouchés issus de cette formation. Tout ce qui est anomalie bucco-dentaire, est confié aux soins de l’orthodontiste, qui pour le traitement, effectue une succession d’opérations, comme :

  • Séances d’examens variés, afin de procéder à un diagnostic efficace
  • Utilisation des matériaux, servant à corriger les dysfonctionnements
  • Fournir des conseils utiles, pour la prévention de potentielles menaces pour votre structure dentaire.

C’est en fonction de ses compétences qu’est fixée la rémunération de l’orthodontiste. Ce dernier se doit d’avoir un sens du relationnel, être pédagogue, une dextérité et évidemment d’avoir une assurance à toute épreuve.

Les avantages et inconvénients du métier d’orthodontiste seront abordés plus tard.

Quelle est la formation permettant d’obtenir ce métier ?

Généralement les études pour être orthodontiste démarrent par le paces (le diplôme obtenu lors de la faculté de médecine)

Le cycle de formation en orthodontie est assez long : les premières années d’étude dites de cycle 1, cycle 2 et cycle 3 permettent d’obtenir le titre de chirurgien-dentiste qui s’obtient après 6 années d’étude.

  • 1ere année : concours de médecine (Paces)
  • 2 années suivantes : 1er cycle
  • 3 prochaines années : 2ême cycle
  • Dernière année : Obtention du diplôme avec la thèse à la fin de l’année.

Une fois que vous avez obtenu ce premier diplôme, vous devez postuler au CECSMO. Il s’agit du certificat d’études cliniques spéciales mention orthodontie. Ajoutez 4 nouvelles années afin de décrocher cette mention.

Les différentes prétentions salariales liées au métier d’orthodontiste

Les orthodontistes résidant en France, qui sont au début de leur carrière, ont un salaire avoisinant les 3000 euros par mois. Ce salaire n’est bien évidemment pas fixe, puisqu’il subit des évolutions, en fonction des expériences acquises et des réalisations effectuées, sans oublier les heures de travail cumulées au fil des années. Au bout de quelques années, le revenu d’un orthodontiste peut se situer à 9000 euros.

Selon des évaluations, cette évolution salariale est comprise entre 7307 € et 42585 €. Aujourd’hui, le salaire moyen d’un spécialiste orthodontiste est de 2494 euros, avec déduction des charges salariales et impôts. Plus intéressantes, les formations pour devenir orthodontiste sont rémunérées, puisqu’elles nécessitent une implication personnelle et une grande détermination.

Pour certains, le salaire d’un orthodontiste est fixé à 3000 pour de nombreuses raisons, principalement liés au secteur où ils exercent. Les conditions de rémunération d’un orthodontiste divergent entre le secteur privé et public.

Selon les dernières analyses des organismes de la santé, la marge salariale d’un orthodontiste en cette nouvelle année est bien au-delà des 45000 euros sur l’année. L’orthodontiste spécialiste en chirurgie dentaire, et avec une plus longue expérience, est payé à plus de 250 000 euros. Pour atteindre ce niveau de salaire, il faut compter à peu près de vingt ans (20 ans).