Un forgeron à la forge en train de travailler du métal
Emplois,  Fiches métiers

Fiche métier forgeron

On pourrait penser que les forgerons ont disparu ou n’existent tout simplement plus. Or, il se trouve que cette profession est toujours pratiquée et en constante évolution Les ferronniers d’aujourd’hui peuvent fabriquer des rampes, des portes ou des escaliers. D’une manière générale, ils sont capables de travailler toute sorte de métaux et peuvent intervenir comme maîtres d’œuvre ou être amené à concevoir des projets de construction.

Le métier

Le métier de forgeron est un métier manuel qui demande beaucoup de savoir-faire, car il faut savoir travailler le métal pour fabriquer des objets. Un forgeron doit être capable de réaliser toutes sortes d’ouvrages : de grandes tailles comme des clôtures, des escaliers ou encore des portails ou des plus petites pièces nécessitant un grand sens du détail. Il doit être capable de travailler le fer et l’acier, mais aussi les cuivres et l’aluminium. Il peut aussi faire des ouvrages en bronze ou en cuivre dans le cadre de son travail. La diversité des matériaux utilisés et la multitude d’objets à créer rend ce métier très enrichissant et épanouissant.

Les missions

Les missions d’un forgeron sont nombreuses, et il doit être capable de travailler sur des projets variés. Il doit avoir une grande polyvalence et savoir travailler le métal pour fabriquer des objets.

Par exemple, vous devrez accomplir des missions qui vont de la patine à la forge. Les forgerons sont souvent appelés à effectuer les types de travaux suivants :

  • Fabriquer des équipements et d’autres objets en métal
  • Forger des pièces métalliques
  • Réparer des équipements et des machines
  • Fabrication de pièces métalliques décoratives ou d’objets d’art
  • Fixation d’éléments métalliques sur des châssis ou des structures de véhicules.
  • Créer des œuvres d’art sous forme de sculptures en bronze.
  • Rêver de travailler avec vos mains toute la journée.

Le métier de forgeron est un métier qui demande beaucoup de savoir-faire, car il faut savoir travailler le métal pour fabriquer des objets.

Les qualités requises

Pour devenir forgeron, il faut avoir de bonnes qualités physiques, parce qu’on travaille en extérieur. Il faut aussi avoir une bonne condition physique pour pouvoir transporter des charges tout au long de la journée. De plus, il faut être capable de travailler en équipe et savoir résoudre les problèmes qui se posent dans le métier. Il faut aussi aimer travailler dans des endroits sombres et parfois bruyants.

Les forgerons passent leurs journées à travailler le métal sur un feu ouvert, en le martelant pour lui donner forme. De ce fait, l’une des qualités importantes est celle de la patience.

Il faut aussi être polyvalent car il doit réaliser des projets variés, car on peut se voir confier différentes missions par un client. Il doit également être capable de maintenir un haut niveau de concentration tout en effectuant ce travail exigeant

Les formations

Il existe différentes formations pour devenir forgeron. On peut suivre une formation en apprentissage, dans une école professionnelle ou dans une entreprise. Dans ce cas, on peut suivre une formation de forgeron en alternance. On peut aussi suivre une formation en centre de formation d’apprentis (CFA).

Les études en apprentissage

Pour devenir forgeron, il faut suivre une formation en apprentissage. Cette formation est dispensée par un centre de formation d’apprentis (CFA). Elle dure trois ans. Elle se divise en trois années d’apprentissage et une année de stage. Il faut aussi passer un examen professionnel pour obtenir son diplôme.

Les études en école professionnelle

Il existe des écoles professionnelles qui proposent des formations pour devenir forgeron. Ces formations sont généralement plus courtes que les formations en apprentissage, car elles durent 1 an et demi à 2 ans. Elles se divisent en une année de préparation et une année de formation. Il faut aussi passer un examen professionnel pour obtenir son diplôme.

Le salaire

Le salaire d’un forgeron dépend de l’expérience et du niveau de qualification. Il faut savoir que le métier de forgeron est souvent exercé en tant qu’indépendant. Dans ce cas, on peut gagner entre 1 200 et 2 000 euros par mois.

Les perspectives d’évolution

Les forgerons peuvent monter leur propre entreprise. Ils peuvent aussi travailler dans l’industrie, la métallurgie, le bâtiment ou encore dans le secteur de la construction navale. Mais les forgerons peuvent également être employés par des entreprises spécialisées dans la fabrication de pièces en métal.

Les deux voies sont possibles et le métier ne cesse de recruter , car la demande de produits métalliques est constante.