Le plan mobilité employeur
Entreprise

Le Plan de Mobilité Employeur : Pourquoi et comment le mettre en place ?

Dans une entreprise, les déplacements recouvrent le transport de marchandises, les visites aux clients, fournisseurs et partenaires et les trajets domicile lieu de travail des salariés.

La législation impose un Plan de Mobilité Employeur pour toutes les entreprises qui occupent au moins 50 salariés sur un même site.

Qu’est-ce qu’un Plan de Mobilité Employeur ?

Ce sont toutes les mesures qui améliorent l’efficacité des déplacements de l’entreprise et diminuent la pollution du trafic routier.

Mobilité professionnelle et Plan de Mobilité Employeur : quelle différence ?

Distinguons la mobilité professionnelle qui représente un moyen de faire évoluer la carrière professionnelle des salariés. Ceux-ci changent de fonction, de localisation et/ou d’entreprise au fur et à mesure de promotions.

La mobilité de l’employeur cherche à optimiser l’ensemble des déplacements liés à l’entreprise.

Le Plan de Mobilité Employeur est une obligation légale

La LTECV (Loi de Transition Energétique pour la Croissance Verte) du 1/1/2018 art 51 s’applique aux entreprises de plus de 50 salariés soumises à l’Autorité Organisatrice de la Mobilité (AOM).

Si améliorer la mobilité n’entre pas dans les Négociations Annuelles Obligatoires (NAO), il faut se référer au Plan De Mobilité.

Qui est concerné par la mise en place d’un Plan Mobilité Employeur ?

Ce Plan Mobilité Employeur s’adresse à toutes les entreprises de plus de 50 salariés par site qui dépendent d’un PDU (Plan de Déplacement Urbain).

Cela concerne une entreprise sur un ou plusieurs sites ou plusieurs entreprises sur un même site, très proches ou sur un axe commun.

Pourquoi mettre en place un Plan de Mobilité Employeur ?

Un Plan de Mobilité Employeur demande certaines adaptations à une entreprise

Adopter de nouvelles pratiques de travail

Pour éviter le stress des embouteillages, une entreprise peut favoriser des horaires plus souples en dehors des heures de pointe. Le télétravail (2 fois par semaine), les réunions en audio ou vidéoconférence et le coworking limitent les déplacements des salariés.

Cette flexibilité apporte du bien-être aux salariés.

Réduire les coûts de l’entreprise

En favorisant le covoiturage, l’autopartage, le vélo électrique ou non et les transports en commun, cela diminue les espaces de parking nécessaires.

L’accès au site est facilité pour les clients et fournisseurs.

Les salariés arrivent au travail reposés. Cela diminue l’impact de l’absentéisme et des arrêts pour maladie.

Une entreprise soucieuse de la protection de l’environnement véhicule une image de marque positive. Elle attire les jeunes talents qui y sont sensibles et les clients.

Réduire les déplacements des salariés

La diminution du temps consacré et du coût augmente la qualité de vie des salariés.

Moins de temps et d’énergie dans les transports, c’est du temps gagné en famille ou au travail.

Une solution aussi est de créer des lieux de résidence proches de l’entreprise ou d’intervenir dans les frais de déménagement et réaménagement.

Réduire les émissions de gaz à effet de serre et la pollution

L’un des objectifs du Plan de Mobilité Employeur est de réduire les émissions des GES si nocifs au climat. Favoriser le vélo, classique ou électrique, les modes de déplacement alternatifs comme l’autopartage ou le covoiturage permettent entre autres cette réduction.

Comment élaborer un Plan de Mobilité Employeur ?

Pour qu’il soit efficace et consensuel, il faut élaborer ce plan en amont. En voici les 5 étapes :

Préparer les premiers éléments

Bien définir l’objectif, étudier le contexte économico-social en impliquant les collaborateurs, structurer les groupes de travail et désigner un comité de pilotage.

Établir un diagnostic

Une analyse détaillée des infrastructures existantes (réseau de transport et accès au site) et une enquête auprès des salariés faciliteront les changements.

Elaborer le plan d’action

Une bonne communication interne permet aux collaborateurs de définir les bons choix

Mettre en place et suivre les actions

Certaines plateformes permettent sur le net de réserver et payer le mode de transport choisi.

Les actions concrètes comme le covoiturage peuvent être mises en place.

Évaluer les résultats

Le comité de pilotage chargé d’évaluer les avantages et les conséquences des nouvelles mesures vérifie les contraintes humaines, techniques ou financières.