Un chauffeur vtc dans sa voiture en train de conduire
Entrepreneuriat

Comment devenir VTC (Véhicule de Tourisme avec Chauffeur) ?

Vous souhaitez devenir conducteur professionnel et exercer en tant que VTC ? Pour cela, il faut remplir certaines conditions (permis de 3 ans, casier judiciaire vierge), mais aussi passer un examen et obtenir la carte professionnelle de VTC. Les VTC offrent, à quelque chose près, les mêmes services qu’un taxi, mais présentent tout de même des aspects différents de ces derniers.

Découvrez comment devenir VTC et les étapes à suivre pour être un chauffeur de cette nouvelle génération.

Comment devenir un vtc ?

Pour devenir chauffeur, la première étape de votre parcours consiste à postuler en ligne afin de remplir un formulaire de candidature et répondre à un petit questionnaire qui teste vos connaissances en matière de conduite.

Ensuite, vous devrez passer une formation (vérifiez votre éligibilité sur les points traitants de ce sujet ci-dessous) avec une vérification des antécédents afin d’obtenir la carte professionnelle qui va vous permettre d’exercer votre profession. Pour pouvoir exercer, vous allez devoir créer une auto-entreprise obligatoire pour commencer votre métier de VTC. Lors de la création de l’auto-entreprise, votre carte professionnelle récemment obtenue sera demandée et permettra de valider définitivement votre demande.

Enfin, la dernière étape est de s’inscrire sur le registre des VTC. L’inscription pour intégrer la grande famille des chauffeurs se fait en ligne, et pour cela vous devrez fournir :

  • Une attestation d’assurance responsabilité civile professionnelle ;
  • Une copie de votre carte professionnelle et de la carte grise du véhicule ;
  • Si applicable, un certificat d’immatriculation D1. Vous pouvez l’apporter avec vous ou l’envoyer par courrier à l’avance.

Point d’attention, pour maintenir vos qualifications à jour, vous devez suivre une formation de 14 heures tous les cinq ans. Ces cours sont proposés par des centres de formation agréés et permettent une mise à jour des connaissances sur la sécurité routière et les réglementations liées à votre profession.

A lire :   Entreprendre en franchise : quels avantages ?

Comment obtenir une carte VTC ?

Pour cela vous devez vous former, chauffeur VTC est un métier qui s’apprend et qui nécessite l’obtention d’un diplôme agréé. Vous devez donc effectuer une formation VTC, qui vous ouvrira les portes de ce métier. La formation sera payante, vous devrez donc avoir un peu de sous de côté pour la financer, ou alors, vous avez la possibilité d’avoir une partie voir la totalité prise en charge par votre compte CPF.

A vous de vous renseigner sur vos droits, pour bénéficier d’une aide financière à ce niveau-là. Il est intéressant de savoir que vous pouvez effectuer votre formation sur place, ou bien à distance, en fonction de vos disponibilités. De plus vous aurez besoin d’une formation VTC pratique pour obtenir toutes les qualifications nécessaires pour exercer le métier de chauffeur VTC.

Comment obtenir la carte vtc sans formation ?

Il est possible d’obtenir la carte professionnelle VTC sans formation. Vous devez vous inscrire en tant que candidat libre et réussir l’examen avec un bon score. L’inscription doit se faire sur la plateforme de la chambre des métiers et de l’artisanat.

Ensuite, vous allez pouvoir passer l’examen en tant que candidat libre en vous appuyant sur vos connaissances personnelles, des ressources en ligne gratuites ou encore des livres dédiés.

Quelque soit votre choix, sachez qu’exercer en tant que VTC sans carte professionnelle est interdit.

Comment devenir vtc conventionné ?

La formation VTC est obligatoire pour obtenir la carte professionnelle. La formation permet d’obtenir les connaissances nécessaires à l’exercice de la profession. Elle permet également d’apprendre à gérer ses finances, ses impayés, etc. Elle vous donne une assurance en cas d’accident avec un client ou un tiers. Enfin, elle vous donne des connaissances sur les règles de circulation et sur les différentes lois qui régissent le secteur du transport de personnes. La carte professionnelle VTC est obligatoire pour exercer la profession de chauffeur de VTC. Elle est délivrée par le préfet après avoir passé un examen. Il faut être titulaire du permis depuis 3 ans et avoir un casier judiciaire vierge.

A lire :   Le coliving au service de l'entrepreneuriat

En quoi consiste l’examen VTC ?

L’examen se compose de trois parties : l’examen écrit, l’épreuve sur route et l’inspection.

Quel est le prix de la formation VTC ?

La formation VTC est assez chère : entre 1000 et 2000 euros. Les frais de dossier sont de 50 euros et le coût de la formation VTC est de 300 à 400 euros par jour. Le prix dépend du formateur que vous choisissez et du nombre d’heures que vous avez. Les frais d’inscription à l’examen sont également à prévoir : entre 50 et 100 euros.

Ensuite, une fois votre formation en poche, il faut prévoir un budget pour les frais annexes comme les frais administratifs, les assurances, etc.

Quel est le salaire d’un chauffeur vtc ?

Le salaire d’un chauffeur VTC dépend de plusieurs facteurs. Le premier est le nombre d’heures travaillées, le deuxième est la région où vous travaillez et afin l’expérience que vous avez acquise. En moyenne, un chauffeur VTC gagne entre 9 et 12 euros brut par heure. Cela représente un salaire mensuel brut compris entre 1 734 euros et 2 038 euros.

Dans toutes les grandes villes, le travail est abondant et les clients sont en demande. C’est pour cela que le secteur du VTC est très dynamique et que les entreprises se développent. Le salaire est intéressant et vous pouvez travailler à votre rythme. En plus, vous avez une certaine liberté dans le choix de votre emploi du temps.