de la lecture pour son anglais
Linguistiques

Comment tester son niveau d’anglais ?

Vu l’importance de l’anglais dans le milieu professionnel, il est essentiel de maîtriser cette langue internationale. Les entreprises demandent un CV et exigent parfois un entretien en anglais afin d’attester de vos compétences. Alors, de nombreuses personnes s’expriment correctement à l’écrit et à l’oral anglais, toutefois pour d’autres, les connaissances du lycée sont bien loin et souvent insuffisantes.

S’il s’agit de votre cas, planifiez une remise à niveau ou un apprentissage vraiment efficace. Pour cela, voyez ici comment évaluer, à tout âge, votre niveau en anglais.

Quelles sont les possibilités de test en anglais ?

Votre estimation personnelle est très subjective. Les plus modestes indiqueront dans leur CV être débutants tandis que les plus ambitieux se voient au niveau avancé. Ne trichez pas sur votre connaissance de l’anglais car auprès de recruteur vous perdrez en crédibilité si votre niveau n’est pas celui indiqué lors du test réalisé en l’entretien.

Il existe une multitude de tests à faire en ligne ou par écrit, gratuits ou payants. Certains posent 20 questions en 5 min et vous avez le résultat par e-mail. D’autres vous mettent immédiatement en situation réelle par des jeux de rôle, des extraits de série ou en visioconférence.

En réalité, il existe un classement en 6 niveaux de langue établi par le CECRL (Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues). Le but d’un test d’anglais est de vous situer exactement au bon niveau.

A lire :   Comment préparer le TOEFL à distance ?

Voici une brève description de ces catégories.

  • A1 (élémentaire) : Vous pouvez vous présenter en phrases courtes.
  • A2 (intermédiaire) : Vous décrivez la vie courante avec une grammaire simple, vous comprenez si la diction est lente.
  • B1 (intermédiaire) : Vous vous exprimez dans les situations usuelles avancées et comprenez des textes simples.
  • B2 (avancé) : Vous suivez les conversations, parlez facilement en usant des nuances de l’anglais.
  • C1 (avancé confirmé) : Vous discutez avec assurance, mais le vocabulaire technique reste difficile.
  • C2 (confirmé) : Vous avez le niveau d’un locuteur natif et êtes considéré comme bilingue.

De plus, vos niveaux sont différents entre la compréhension et l’expression, écrite et orale. Les tests d’anglais en début de formation précisent vos besoins d’apprentissage et vos objectifs. Ils servent à attribuer le professeur adéquat (profil, études, origine, centres d’intérêt…)

Par exemple, une réceptionniste apprend l’anglais pour travailler dans un hôtel en Amérique du Sud. Les formateurs vont privilégier la pratique orale avec des accents très différents et des natifs hispanophones.

Au contraire, un cadre part aux USA et présentera régulièrement des rapports en réunion avec des partenaires nord-américains aux accents régionaux très variés.

Quelles sont les certifications en anglais reconnues mondialement ?

Les 3 les plus réputées dans plus de 130 pays sont le TOEIC, le TOEFL et le Cambrigde University Test. Ces épreuves sont de très haut niveau et les certifications sont valables pour 2 ou 5 ans.

  • Le TOEIC (Test Of English for International Communication) orienté vers les études universitaires comme les Masters ou les Doctorats.
  • Le TOEFL (Test Of English as a Foreign Language) reconnu par des milliers de hautes écoles et entreprises internationales dans de nombreux pays et qui peut se préparer à distance.
  • Le Cambridge Test est réputé pour sa très grande qualité à tester le niveau réel des candidats en anglais.
A lire :   AmazingTalker : l'apprentissage des langues réinventé

Comment se préparer aux tests en anglais ?

Ne vous contentez pas de suivre une formation et de vous appliquer pour les exercices. Vivez, pensez, rêvez en anglais. Ecoutez des chansons, des podcasts, suivez des séries, des films ou des documentaires en anglais. Rapprochez-vous d’anglophones ou d’expatriés et ensuite, lancez-vous et tentez un test en anglais pour voir si vous avez progressé.