Professionnelles

Comment utiliser un bilan de compétences à votre avantage ?

Les compétences s’acquièrent au cours des études, d’une formation et dans le cadre d’une activité. Elles sont nécessaires pour faire carrière et évoluer dans un métier, quel qu’il soit. Les compétences s’accumulent au fil du temps, et il est essentiel d’en faire le bilan à des moments donnés. Le bilan de compétences est utile pour différents profils, notamment pour les personnes qui envisagent une reconversion professionnelle.

Qu’est-ce qu’un bilan de compétences ?

Le bilan de compétences est un dispositif réglementé par le Code du travail. Il se définit comme un outil servant à faire le point des compétences professionnelles et personnelles, des aptitudes et des ambitions. Toute personne qui désire entamer une nouvelle phase dans sa vie professionnelle peut y recourir. Le bilan de compétences s’adresse aux individus qui viennent de terminer leurs études ou qui sortent d’une formation professionnelle. Vous pouvez aussi y recourir si vous êtes au chômage.

En tant que demandeur d’emploi, vous pouvez bénéficier de ce dispositif en faisant votre demande auprès de Pôle emploi, de Cap emploi ou de l’Apec (Association pour l’emploi des cadres). Le bilan de compétences s’effectue par des salariés qui ont des perspectives d’avenir nouvelles ou qui désirent changer de profession. Tout employé peut y recourir, qu’il soit du secteur public ou privé. Une entreprise peut aussi décider de faire profiter d’un bilan de compétences à son personnel. C’est souvent le cas lorsqu’une structure envisage un projet de reclassement des travailleurs ou un plan de développement de ses compétences.

Dans ces cas-là, le salarié doit consentir au bilan de compétences. Ainsi, il signe une convention tripartite qui inclut l’employeur, le prestataire et lui. Cet accord fixe le contenu, les moyens, les objectifs et les différentes modalités de l’application du dispositif. Le bilan de compétences dure 24 heures au maximum, indépendamment de votre profil. La procédure s’étend toutefois sur plusieurs semaines dans la plupart des cas. Elle s’effectue en trois étapes, à savoir : la phase préliminaire, la phase d’investigation et la phase de conclusion.

Quels sont les avantages d’un bilan de compétences ?

Un bilan de compétences est un outil qui s’emploie dans le but d’avoir une vie professionnelle épanouissante. Ce dispositif offre à l’individu qui y recourt l’opportunité de connaître ses atouts et de savoir ce dont il est capable. Le fait d’effectuer un bilan de compétences permet au salarié ou au chercheur d’emploi d’établir un projet professionnel cohérent et réaliste. En tant que demandeur d’emploi, le dispositif vous donne la possibilité d’identifier les domaines dans lesquels votre profil est recherché.

Cela vous permet de vous rendre compte des points sur lesquels vous devriez vous améliorer pour être compétitif sur le marché du travail. Grâce à cet outil, vous pouvez vous mettre au goût du jour si vous êtes au chômage. Le bilan de compétences vous aide à faire le point de vos acquis et de vos perspectives. Ses résultats devraient vous permettre de savoir si vos aptitudes et expériences professionnelles suffiront pour décrocher le nouvel emploi visé. Vous pourriez en effet vous apercevoir de la nécessité de suivre une formation spécifique.

effectuer un bilan de compétences

Le bilan de compétences a également l’avantage de fournir au salarié de précieuses informations sur sa situation professionnelle. Cela vous sera bénéfique si vous avez l’ambition de gravir les échelons dans votre profession. À la fin de la procédure, vous devriez savoir ce que vous devez faire pour décrocher le poste convoité. Si vous envisagez une reconversion professionnelle, la réalisation d’un bilan de compétences s’avère incontournable. Ce faisant, vous aurez une idée des professions dans lesquelles vos compétences actuelles sont demandées.

Vous pourrez aussi savoir la formation vers laquelle vous orienter pour embrasser le nouveau métier que vous ciblez. Si vous êtes travailleur indépendant, le dispositif vous permettra de découvrir votre niveau d’expertise dans votre profession et comment l’enrichir, si nécessaire. Pour un chef d’entreprise, un bilan de compétences au profit des employés favorise l’optimisation des ressources humaines. Cela va dans le sens du développement ou de la réorientation des activités.

Comment améliorer vos perspectives avec un bilan de compétences ?

Le bilan de compétences offre à l’individu qui le réalise de nombreuses perspectives d’avenir sur le plan professionnel. À travers les résultats, vous avez le loisir d’ajuster au mieux vos perspectives. À cette fin, commencez par faire le point de vos ambitions sur le court, le moyen et même le long terme. Déterminez le type d’environnement dans lequel vous aimeriez travailler. Tenez compte des options que vous donnent vos compétences et motivations.

Selon les informations que dévoile le bilan de compétences, vous pourriez devoir vous contenter de votre métier ou poste actuel pendant un certain temps. En vous appuyant sur les résultats de l’analyse, vous pouvez savoir si vos perspectives sont réalistes ou non. Si vous êtes à la recherche d’un emploi depuis un bon moment par exemple, servez-vous d’un bilan de compétences pour déterminer la formation qu’il vous faut.

Vous pourrez alors acquérir les compétences nécessaires pour réaliser le projet professionnel que vous aurez établi. Vous serez en mesure de présenter de nouveaux atouts pour négocier un emploi à la hauteur de vos ambitions. Que vous soyez demandeur d’emploi, salarié ou travailleur indépendant, un bilan de compétences vous révèlera si vos acquis cadrent avec vos perspectives. Ainsi, vous saurez comment vous y prendre pour atteindre les objectifs que vous visez.

Comment trouver un service de bilan de compétences réputé ?

Le bilan de compétences se réalise auprès de prestataires agréés pour cela. Depuis le 1er janvier 2022, seuls les établissements titulaires de la certification Qualiopi sont qualifiés pour appliquer le dispositif. Avant de vous inscrire dans un centre pour effectuer un bilan de compétences, assurez-vous qu’il est officiellement agréé. Pour trouver un prestataire réputé, vous pouvez vous renseigner auprès de votre entourage. Certains proches pourraient vous recommander des centres. Ne choisissez tout de même pas le premier organisme dont vous aurez entendu parler.

Faites votre petite enquête pour vous assurer que l’offre du centre correspond à vos attentes. Internet vous sera d’une grande aide pour trouver le prestataire idéal. Lancez dans votre navigateur web une requête sur les services de bilan de compétences en France. Vous pouvez affiner la recherche en ciblant votre région ou ville. Notons que le bilan de compétences se réalise en présentiel comme en ligne. Sélectionnez quelques centres de bilan de compétences que vous soumettrez à des comparaisons.

Vérifiez à travers leurs sites si les programmes de réalisation de la procédure conviennent à votre agenda. Intéressez-vous aux références des prestataires ainsi qu’aux avis des clients. Les centres de bilan de compétences de renom ont pour références, entre autres, des entreprises et organismes publics. À travers les avis des précédents clients, vous vous ferez une idée des services qui accomplissent le mieux leurs missions. Entrez en contact avec chacun des prestataires présélectionnés pour un entretien préalable qui est gratuit. Suite à cette étape, vous allez pouvoir identifier l’organisme idéal.

Résultats de bilan de compétences insatisfaisants : que faire ?

Le processus du bilan de compétences est sanctionné par un document de synthèse. Si vous n’êtes pas satisfait des résultats, il vous faudra prendre des mesures pour améliorer la situation. La mise en place d’un projet de formation s’impose pour étoffer vos compétences. Différents dispositifs de formation sont accessibles. Vous pouvez mobiliser votre compte personnel de formation si vous êtes :

  • demandeur d’emploi après une période d’activité,
  • en situation de handicap et accueilli dans un ESAT (Établissement ou Service d’Aide par le Travail),
  • salarié en contrat à durée indéterminée,
  • salarié à temps partiel,
  • salarié à caractère saisonnier,
  • travailleur indépendant,
  • fonctionnaire…

Si vous êtes salarié et désirez changer de profession, vous pouvez recourir au Projet de transition professionnelle. Ainsi, vous pourrez bénéficier du maintien de votre rémunération durant la période de la formation. Vous pouvez aussi obtenir le droit à un congé spécifique. Pour finir, après un bilan de compétences insatisfaisant, vous pouvez travailler sur vous-même pour essayer de corriger vos éventuelles défaillances.