Réussir ses études en médecine
Etudiants

Comment réussir ses études de médecine ?

Les études de médecine sont considérées parmi les plus difficiles. La première année, ou PASS (Parcours d’Accès Spécifique Santé), remplace la PACES (Première Année Commune aux Etudes de Santé) depuis quelques mois.

Cette année demande beaucoup plus d’organisation par rapport au lycée : l’étudiant(e) dispose de plus de liberté mais doit gérer beaucoup de matières nouvelles. Chacun doit trouver sa méthode de travail mais avec une grande efficacité et une régularité dans l’effort, la réussite est tout à fait accessible. Ajoutez-y une belle motivation et de la confiance en soi et vous pourrez réussir ses études haut la main.

Comment se préparer à l’entrée en première année en médecine ?

Les vacances après le Bac permettent de combler les lacunes en mathématique, physique, chimie ou biologie. Cela se fait par soi-même (lecture, manuels, annales), avec l’aide de professeurs particuliers ou en suivant un stage préalable à la prépa médecine

Sans trop de pression, les étudiantes peuvent ainsi préciser leur méthode de travail, leur rythme et leur organisation. Pour chacune, cela permet déjà de mieux se rendre compte des contraintes de ces études exigeantes.

Comment puis-je m’organiser ?

Créer une routine de travail

L’essentiel est que chacun trouve SA propre organisation. Il faut instaurer une routine régulière et rigoureuse !  Un horaire pour : se lever, les repas, les plages de travail, de réelles pauses (2 x 20 minutes par jour) qui vous ressourcent, le sport ou la méditation, les révisions. 

Par exemple, il est conseillé de placer les nouveaux apprentissages en matinée, les matières qui demandent réflexion l’après-midi en terminant par des exercices de révisions et QCM. Attention aux réseaux sociaux qui accaparent trop de temps.

Travailler dans un lieu propice à l’apprentissage

Où travailler ? A la bibliothèque ou à la maison, en salle d’études ou dans mon bureau à domicile ? Libre à chacun de trouver le lieu qui lui correspond mais il est important d’avoir un cadre calme. Il faut être disposé à apprendre et ne pas être constamment dérangé par les bruits autours ou les conversations des voisins.

Enfin, ne négligez pas les heures de repas, l’alimentation équilibrée et votre temps de sommeil.

Gardez aussi une activité sportive ou artistique par semaine et réservez un bon moment de détente avec les proches ou amis. 

Suivez les conseils de vos tuteurs en médecine ?

Les différentes facultés de médecine proposent un système de tutorat. 

Il s’agit d’étudiants de 2ème et 3ème année qui sont bénévoles, sélectionnés et formés par les professeurs. Ils s’engagent à accompagner les nouvelles recrues dans leur parcours universitaire lors de séances hebdomadaires ou mensuelles.  Le tutorat crée de précieux contacts avec la garantie de la supervision par les professeurs. Les tuteurs et tutrices fournissent des exercices et expliquent les corrigés. Ils dispensent de bons conseils sur la méthodologie qui diffère selon les matières, les examens. Ils rassurent les nouveaux arrivants en médecine et organisent diverses activités d’intégration (balades, sorties culturelles, concours sportifs).

Les tuteurs eux-mêmes doivent adapter leur programme personnel pour y inclure la présence en hôpital une à deux fois par semaine. Celle-ci augmente beaucoup avec le niveau d’études.

Mais encore-faut-il caler tout cela entre le planning à l’université et les contraintes sociales. Pour certains, ils occupent en plus un voire deux emplois de subsistance.

Lorsque cela est possible, choisissez le logement en internat qui vous soulage de la préparation des repas, des courses et du ménage. Cependant, la vie en communauté avec des horaires différents peut nuire à votre concentration.

Gardez un mindset positif de médecin gagnant !

Les études de médecine sont longues et difficiles par la quantité de matières à maîtriser et les horaires incroyables. C’est normal d’avoir des moments de découragement, de déprime et de se poser des questions sur la poursuite du cursus. II y a ceux et celles qui adorent ces challenges et se relèvent plus forts et d’autres qui hésitent, doutent de leur bon choix. 

L’important c’est de rester vraiment concentrer sur l’objectif : REUSSIR étapes par étapes !

Savoir gérer le stress des examens est aussi très important !

Rappelez-vous que tous les praticiens sont passés par ces épreuves et qu’ils sont devenus des médecins avec une vie professionnelle intense.