salaire clerc de notaire
Emplois,  Fiches métiers

Fiche métier clerc de notaire

Si le métier de clerc de notaire vous intéresse, vous allez découvrir dans cet article ses principales missions, ses qualités indispensables, le salaire potentiel ainsi que les perspectives de carrière!

Voici la fiche de poste assistant notarial :

Le métier

Tout d’abord, il faut savoir que le terme générique pour désigner l’ensemble des professionnels travaillant dans une étude notariale est « collaborateur de notaire » et dans celui-ci, le clerc de notaire est considéré comme l’assistant du notaire.

Tous les deux travaillent conjointement sur différentes études qu’ils peuvent avoir à traiter. Nous pourrons retrouver des dossiers relatifs au mariage ou au divorce, à une succession ou encore à une donation. Ses missions sont donc assez diverses et dépendent de son expérience.

Missions principales

Comme mentionné juste avant, le rôle du clerc de notaire reste le même, à savoir être le bras droit du notaire mais ses missions peuvent évoluer au fil des années. Voici quelques exemples:

  • Préparer, écrire et faire authentifier des actes notariés
  • Collecter des pièces administratives nécessaires pour la création d’un dossier
  • Faire des recherches par rapport à une étude notariale
  • Analyse juridique des dossiers notariaux
  • Se tenir au courant des évolutions au niveau des lois pour que ses connaissances ne soient pas erronées
  • Écouter, expliquer et conseiller son client dans les différents démarches notariales

C’est donc un métier assez polyvalent mais il est possible de se spécialiser dans un domaine en particulier si l’envie s’en ressent : immobilier, droit des affaires ou de la famille…

Il y a également certains notaires qui donnent beaucoup de responsabilités à leurs clercs et ces derniers peuvent se retrouver presque à la tête de différentes études.

Cependant, il faut savoir que le métier clerc de notaire peut devenir assez stressant au fur et à mesure du temps, surtout avec l’augmentation des responsabilités dans les dossiers traités. De même, en fonction du travail demandé, et des demandes des clients, les délais peuvent être plus ou moins longs. Il faut donc savoir gérer le stress et bien s’organiser.

Qualités indispensables

Comme dans tout métier, certaines qualités sont indispensables pour mener à bien ces tâches en fonction de la situation :

  • Avoir un sens de l’écoute assez développé : en fonction des demandes de clients, le clerc de notaire peut faire faire à des situations assez délicates comme le décès d’un membre de sa famille ou même des conflits familiaux relatifs à des droits de succession. Il faut donc faire preuve de pragmatisme et réagir de la meilleure des façons.

  • Faire preuve de rigueur dans la rédaction des actes notariés : nous sommes dans un domaine juridique assez strict ou il faut respecter certaines règles quant à la rédaction de ces documents. Le clerc de notaire doit connaître la forme légale de ces derniers et respecter un langage assez précis.

  • Faire preuve de discrétion : comme vous vous en doutez, il est tenu au secret professionnel et ne doit divulguer en aucun cas une information transmise par un de ses clients.

  • Être polyvalent : en fonction de chaque situation, le comportement avec les clients doit être différent, même si les missions restent les mêmes et s’il souhaite évoluer, ses connaissances juridiques doivent se développer dans plusieurs secteurs : fiscalité, patrimoine, entreprise, ou droit immobilier par exemple.

  • Être organisé et rapide dans l’exécution des tâches : certains dossiers peuvent demander du temps alors que les délais sont courts ou inversement donc il faudra savoir faire un choix et optimiser son temps de travail.

  • Etre résistant au stress : en cas de surcharge de travail, ou de délais très courts, il faut savoir bien réagir et faire preuve de sang-froid

La formation

Comment devenir clerc de notaire ?

Pour ce qui est de la formation clerc de notaire, partons déjà du lycée et ensuite nous verrons quel diplôme des métiers du notariat réaliser.

Il faudra obtenir un Bac général ou technologique avec de bons résultats bien évidemment !

Par la suite, voici les meilleures formations juridiques qui s’offrent à vous :

BAC +2

Dans cette situation, vous pourrez réaliser un BTS notariat dans un institut des métiers du notariat ou IMN.

Grâce à ce diplôme, vous pourrez postuler à des offres d’assistant notarial ou de négociateur immobilier.

BAC +3

Si vous souhaitez plutôt réaliser une licence, vous pouvez vous orienter vers une licence professionnelle métiers du notariat pour devenir juriste rédacteur d’actes.

Ce diplôme professionnel est accessible dès lors que vous obtenez un diplôme de niveau BAC +2, que ce soit un BTS, un DUT ou une Licence.

BAC +4

Ce dernier est possible si vous décidez de faire une licence professionnelle métiers du notariat (ou simplement un niveau de licence dans le domaine) ainsi qu’une année supplémentaire de formation en alternance. A la fin de ces études clerc de notaire, vous obtiendrez un Diplôme de l’Institut des Métiers du Notariat ou DIMN et vous pourrez prétendre à un métier de juriste rédacteur d’actes dans un domaine spécialisé.

Le salaire

Combien gagne un clerc de notaire ?

Pour le salaire de clerc de notaire, il n’y a pas vraiment de moyenne car cela dépend de la formation du clerc et de son expérience.

Mais, il existe une convention collective nationale des notaires et donc une convention collective clerc de notaire, qui fixe des revenus mensuels minimum sur la base d’un travail de 35 heures par semaine et en fonction de votre grade.

Si vous êtes débutant, vous commencerez à l’échelon technicien 1 et pourrez évoluer au fil des années.

Voici plus en détails quelques données sur le salaire clerc notaire :

  • Technicien 1 : 1812 euros brut par mois
  • Technicien 2 : 2004 € euros brut par mois
  • Technicien 3 : 2676 € euros brut par mois

Lorsque vous passerez cadre, si telle est votre ambition, la rémunération deviendra encore plus intéressante, et cela toujours en fonction de votre échelon :

  • Cadre 1 : 3019 € euros brut par mois
  • Cadre 2 : 3705 € euros brut par mois
  • Cadre 2 : 4665 € euros brut par mois
  • Cadre 4 : 5214 € euros brut par mois

Votre salaire net moyen pour un débutant sera de 1500 euros par mois et le salaire net moyen d’un expérimenté sera de 4500 euros par mois.

Le but est donc de progresser au fur et à mesure des années, mais cela veut également dire, prise de responsabilités et autonomie dans la réalisation de ses tâches.

La perspective d’évolution

Si vous souhaitez évoluer dans ce domaine, la suite la plus logique serait de devenir d’abord premier clerc de notaire. Ce dernier est un de ses collaborateurs le plus proche, mais toujours sous la responsabilité du notaire, et intervient donc sur des dossiers plus compliqués, avec plus de responsabilités…

Sinon, vous pouvez aussi avoir pour ambition de devenir notaire.

Pour ce faire, deux accès sont possibles :

  • Après 9 ans d’expérience dans le domaine, vous pourrez vous présenter à un examen pour obtenir le certificat d’aptitude aux fonctions de notaire (CAFN). Celui-ci vous permettra d’exercer ce nouveau métier.

  • Réaliser une formation complémentaire au sein d’un centre régional, mais cela n’est possible qu’après avoir obtenu un Master 1 en droit

Enfin, si ce métier ne vous convient plus, vous pouvez tout à fait envisager une reconversion professionnelle !