conchyliculture
Emplois

Qu’est-ce que la conchyliculture ?

La conchyliculture englobe toutes les familles d’éleveurs de coquillages : ostréiculteur, cérastoculture et mytiliculteur. La production française est très connue pour les huîtres mais la filière conchylicole est fièrement portée par l’ensemble des producteurs de coquillages en France.

Avec cet article, vous allez mieux comprendre l’environnement autour de la conchyliculture et ses filières. Vous allez également en apprendre plus sur la formation et l’emploi.

Quelles sont les activités liées à la conchyliculture ?

Comme vous le savez, elle englobe tous les élevages de coquillages. Apprenez-en un peu plus sur chacun d’entre elle et les métiers qui en découlent :

  • Ostréiculture : ici, il s’agit de l’élevage des huîtres au sein des parcs à huîtres. Toute l’année et au gré des marées, l’éleveur va préparer les naissains, gérer l’alimentation et enfin procéder au lavage des huîtres afin de les mettre à disposition pour de la commercialisation. Aujourd’hui, le risque de maladies dans l’eau pouvant anéantir les récolter nécessite une surveillance de tous les instants. Vers la fin du processus, les huitres intègrent le bassin pour terminer leur formation.
  • Mytiliculture : cette seconde filière conchylicole consiste à élever les moules. Elle est moins répandue, mais reste néanmoins l’un des métiers de ce domaine avec une belle croissance de la profession ces dernières années. De plus, la mortalité des moules n’a pas été impacté au cours des dernières années et ce secteur se porte bien. Il existe 3 grandes variétés dans plusieurs régions, notamment deux en France : sur les côtes bretonnes, nous avons la Mytilus edulis et en méditerranée, nous avons la Mytilus platensis. 
  • La cérastoculture : il s’agit de l’élevage des coques
  • La vénériculture : cela consiste à l’élevage des palourdes
  • La pectiniculture : enfin, cette dernière activité consiste à élever les coquilles Saint-Jacques, les plus connues étant celles de la baie de St Brieuc. Cette culture comprend également des pectinidés.

Quelles sont les qualités nécessaires à la pratique de la conchyliculture ?

Le conchyliculteur fait partie d’un secteur ou les différents métiers ont des points communs notamment sur les qualités nécessaires pour être bon dans ce métier.

Un agent conchylicole doit premièrement être un amoureux de la mer et doit aimer avoir des missions variées.

Il doit maîtriser les différents systèmes de production, il doit avoir des compétences en gestion d’entreprise. Au-delà de ça, l’agent conchylicole doit être bricoleur, car il a besoin de réaliser l’entretien des engins et doit être en permanence à la surveillance de son exploitation.

Quelles formations faire pour être conchyliculteur ?

Le métier de conchyliculteur afin d’intégrer la profession de la conchyliculture est accessible dès le niveau du CA. Un ouvrier conchylicole peut démarrer avec ce niveau, en revanche, si vous avez envie d’être à votre compte, un niveau équivalent au BAC est exigé.

Voici quelques formations : 

CAP conchyliculture.
BAC Pro productions aquacoles.
BAC Pro cultures marines.
BTSA productions aquacoles.
Licence Professionnelle « production animale spécialité aquaculture ».

Quel est le salaire d’un conchyliculteur ?

Le salaire moyen pour un ouvrier conchyliculteur est d’environ 1 800 euros bruts par mois.  Le métier de conchyliculteur est une profession pour laquelle le salaire est souvent fixe et très peu de primes variables sont ajoutées à votre premier revenu.

Pour obtenir une meilleure rémunération, les conchyliculteurs peuvent monter en responsabilité jusqu’à devenir patron d’une entreprise.

Découvrez en vidéo le métier de conchyliculteur