Un agent mandataire en immobilier qui présente une maison à vendre
Fiches métiers

Fiche métier : Agent Mandataire Immobilier

L’agent mandataire immobilier joue le rôle d’intermédiaire entre l’agence ou le réseau et le candidat à l’achat, à la vente ou à la location pour un bien immobilier. Celui-ci peut être de tous types (immeuble, maison, appartement, locaux commerciaux ou professionnels…). Examinons ce métier accessible, très riche en relations humaines et en découvertes de propriétés dans des régions étonnantes.

Le métier

Cette profession présente des aspects très variés.

Les missions

L’agent mandataire immobilier cherche les biens immobiliers à vendre ou à louer, va les voir, organise les rendez-vous et les visites avec les candidats.

Il s’occupe de la promotion des biens et assure leur gestion (loyers, entretien…)

Il accompagne les clients durant tout leur projet immobilier de la présentation aux formalités administratives mais il n’a pas le droit de signer les contrats. Il négocie les prix pour le client et pour l’agence ou le réseau dont il dépend. Ses commissions en dépendent directement.

Les qualités requises

Très bon négociateur commercial, il a le sens du relationnel, est autonome et proactif. Sans cesse, il recherche de nouveaux biens.

C’est un bon orateur qui sait convaincre et a de bonnes qualités rédactionnelles.

Il maîtrise et se perfectionne en permanence dans les techniques de vente, le droit immobilier et la capacité à bien évaluer un bien (situation, voisinage, superficie, état, travaux à envisager, niveau de confort, garage, dépendances…)

L’agent mandataire conseille le client sur les améliorations possibles pour une plus value dans le cas d’une vente.

Il doit bien connaître son secteur d’activités et sa zone géographique. Souvent, il va se spécialiser dans un certain type de biens.

Il suit les tendances du marché pour anticiper les ventes ou les achats.

Il est très dynamique et effectue de nombreux déplacements chez les clients, pour les visites ou pour l’administration. Cela implique un rythme très soutenu avec des rendez-vous le soir et les week-ends

La formation

L’agent mandataire immobilier ne doit pas disposer de la carte professionnelle d’agent immobilier. Aucun diplôme n’est requis mais il est conseillé par la suite de réussir un BTS ou DEUST (diplôme d’études universitaires scientifiques et techniques) en Professions Immobilières exigé pour devenir Agent immobilier et gérer sa propre agence.

Il peut intégrer un réseau de mandataires qui recrute en permanence et regroupe jusqu’à 2500 mandataires. Ce genre de réseau propose des formations de 3 jours à 15 semaines. Au bout des 3 jours, vous êtes déjà répertorié parmi les mandataires actifs.

Une licence professionnelle des métiers de l’immobilier peut se révéler très utile pour son évolution. Citons par exemple celles en gestion et administration de biens ou en gestion et développement du patrimoine ou bien encore en transaction et commercialisation de biens immobiliers.

Le salaire

Son statut est celui d’un indépendant autoentrepreneur ou en entreprise individuelle. Le salaire dépend du chiffre d’affaires réalisé avec une fourchette de commission entre 5 à 7 % des transactions. Il doit payer une participation mensuelle à l’agence ou au réseau de mandataires immobiliers dont il dépend. Il supporte les risques aussi de dévaluation des biens immobiliers. Le secteur oscille entre des phases de déclin et des périodes de booms selon la conjoncture.

Les rémunérations sont à négocier (commissions seules ou avec un salaire fixe). L’agent mandataire peut se mettre comme salarié en portage salarial. Cela consiste à conclure un contrat avec une société spécialisée qui l’embauche administrativement en échange d’un pourcentage, mais il garde toute sa liberté d’indépendant.

Un agent mandataire immobilier ambitieux débute avec 4000 € brut par mois et un senior expérimenté peut atteindre les 10000 € brut s’il connaît bien son secteur et sait convaincre le candidat acheteur, loueur, vendeur.

Tout l’art consiste à négocier le prix maximum auquel une personne va acheter ou vendre un bien au meilleur prix en fonction du marché. Un client satisfait reviendra vers vous pour d’autres transactions et vous enverra d’autres clients. S’il se sent floué, vous serez brûlé auprès de ses contacts.

Les perspectives d’évolution

Après quelques années d’expérience et l’obtention des titres requis, l’agent mandataire peut passer agent immobilier et même devenir gérant de sa propre agence immobilière. Les marchés deviennent plus importants mais il prend les responsabilités d’un chef d’entreprise avec les charges et les inconvénients qui y sont liés. Bien sûr, il profitera aussi de certains avantages fiscaux par exemple.

Cependant, vu la volatilité du marché immobilier, les risques financiers peuvent être vite considérables.